Associations Cases vertes les associations bénéfiques, en rouge celles à éviter. Par JL REUILLON le 02-01-2022

Associations de plante Jardinotes
Les associations de légumes sont à privilégier lorsque ...

-Ils se protègent mutuellement de certaines maladies ou parasites. Par exemple par leur odeur ils peuvent faire fuir les insectes parasites, comme c'est le cas pour l'oignon ou les poireaux qui repoussent la mouche de la carotte. il en est d'ailleurs de même pour l'odeur de la carotte qui repousse la mouche du poireau. Ces deux légumes associés se protègent donc mutuellement. C'est le cas également des plantes fournissant des éléments favorables à la santé des plantes. Ils se procurent des conditions physiques favorables. C'est le cas de l'association du maïs et du haricot grimpant, où  le maïs  procure au haricot un support lui permettant de se déployer. C'est le cas également des courges fréquemment semées dans ces champs de maïs et haricot et qui bénéficie de l'ombrage et de l'humidité apportée par le maïs. Leur développement est décalé dans le temps sur une même parcelle.C'est le cas notamment lorsqu'on sème ensemble carotte, laitue et radis. La récolte précoce des radis laisse la place à la laitue, qui est récoltée pour être replantée ailleurs. La récolte des radis et des plants de laitue permet de désherber les carottes et de les espacer sur le rang, évitant ainsi un dépressage fastidieux. Ils se fournissent mutuellement des éléments dans le sol via le réseau mycorhizien (mécanisme encore mal connu)

Les associations de légumes sont à éviter lorsque ...
Ils sont de la même famille. Ils se concurrencent en général pour les mêmes éléments nutritifs et sont souvent sensibles aux mêmes maladies et parasites. Un légume empêche un autre de pousser (allélopathie). C'est le cas des liliacées (oignons, ail, poireau..) qui associées aux légumineuses (haricot, pois, fève...) en inhibent les bactéries fixatrices d'azote. Ils se concurrencent pour l'espace. La compétition pour la lumière est importante à considérer et il faut essayer de respecter l'étagement dans l'espace et dans le temps des légumes de la parcelle.
Sources
- Le petit guide du jardinage biologique (Jean-Paul Thorez- 1996)
- Plantes compagnes au potager bio (Sandra Lefrançois et Jean-Paul Thorez- 2018)
- Histoires de légumes de Michel Pitrat et Claude Foury- 2003
- Wikipedia Plantes potagères
- Expérience personnelle (Merci de faire part de votre expérience concernant cette fiche dans les commentaires, depuis votre compte Jardinotes)
Pour commenter cet article, il faut avoir un compte Jardinotes et se connecter aux fiches depuis son espace personnel.