Poire Un fruit délicieux difficile à cultiver. Par JL REUILLON le 02-01-2022

Poire Jardinotes
Aquarelle de Jean-Luc REUILLON

Les poires cultivées dans le monde sont traditionnellement divisées en deux grands types géographiques, les poires européennes à chair tendre (P. communis L.) et les poires asiatiques à chair croquante (un peu comme les pommes), avec une différenciation génétique de haut niveau entre elles. Le poirier européen Pyrus communis, est la seule espèce cultivée à grande échelle en Europe, Amérique du Nord et du Sud, Afrique et Australie. La culture commerciale des cultivars des poiriers asiatiques se pratique en Chine, Japon et Corée. Les domestications des poires asiatiques et européennes se sont déroulées de manière indépendante. La domestication du poirier suppose que la technique de greffage soit bien maîtrisée. Par expérience, les arboriculteurs ont en effet appris que la meilleure manière de multiplier un poirier intéressant, était d'en greffer un rameau, alors qu'en semant ses graines ont pouvait retourner à l'état sauvage ou produire des fruits de piètre qualité.

Plantation

La plantation de jeunes scions de 2 à 3 ans de poirier se fait en général au début de l'hiver (novembre). Au fond d'un trou de 50 sur 50 cm environ, mettre de la corne broyée puis assez de terre pour que le point de greffe se trouve au dessus du sol. Si des racines se forment au dessus de la greffe (affranchissement) il faudra les supprimer sous peine de perdre tous les bénéfices du porte-greffe. Bien arroser. On peut aussi planter des porte-greffes (dont par exemple le cognassier) pour greffer soit même la variété choisie (voir fiche Porte-greffe).

Formes

Le poirier peut être conduit sous différentes formes en fonction de la place dont on dispose.
Plein vent ou haute tige: C'est la forme qui se rapproche le plus de la forme naturelle de l'arbre, et la forme la plus traditionnelle. Cette forme peut conduire à des arbres très haut qu'il sera difficile d'entretenir ou de cueillir.
Gobelet ou basse tige : Le point de greffe est près du sol et la distance de plantation est de 3 à 4m. Il est souvent conduit sur 3 ou 4 charpentières inclinées à 45° et répartie à équidistance autour de l'arbre.
Palmettes ou formes palissées: Les arbres sont ramassés sur le rang avec une distance de plantation de 2 à 3m. la forme peut être en U simple, U double, drapeau, cordon... Les branches sont attachées (palissées) à des fils de fer tendus par des piquets ou le long d'un mur. Une taille d'été peut être nécessaire si les arbres sont trop vigoureux.
Formes colonnaires: Pour les petits jardins, ou pour mettre le long d'un mur. Une seule charpentière verticale portant les fruits. La taille contrairement aux autres formes se fait plutôt en juin et consiste à ramener les branches près du tronc.

Bioagresseurs
Symptômes Prévention traitement*
Champignons

- Tavelure :

Insectes

- carpocapse :

*A n'utiliser qu'en dernier recours.
Variétés de poires européennes.
Liste subjective:
  • William : L'une des plus précoces (récolte fin août). Chair fine, sucrée, parfum musqué, à consommer fraîche ou cuite.

  • Beurré Hardy : Récolte mi-septembre, poire à la peau vert-bronze, chair fine et parfumée.

  • Conférence : forme allongée, chair rosée, l'une des variétés les plus consommées dans le monde. Récolte mi-septembre à la fin septembre.

  • Doyenné du Comice : sans doute la meilleure des variétés de poire. Récolte en octobre 

Récolte et conservation

La poire se récolte encore verte car en murissant sur l'arbre elle devient farineuse. La récolter quand les pépins deviennent bruns.

Pour commenter cet article, il faut avoir un compte Jardinotes et se connecter aux fiches depuis son espace personnel.